• 641693 visits
  • 847 articles
  • 12978 hearts
  • 44231 comments

salut! 14/05/2007


 
Salut à tous mes lecteurs (anciens et nouveau venus)
 
Cela fait bien trop longtemps maintenant que je néglige ce blog. Je continue à poster bien évidemment, mais j'ai envie de réorganiser tout, c'était trop brouillon, ça ne me plaît plus! DONC... ça va me prendre du temps, mais je vais y redonner un petit coup de neuf! Par exemple, reprendre fiction par fiction, article par article et redonner de la couleur à mes histoires (changer de police, de mise en page, les couleur de textes qui sont bien trop "flash" pour certaines et qui font mal aux yeux, revoir toutes mes fics et corriger tout ce que je peux corriger, bref donner un coup de neuf à mon blog.
 
Entendons nous bien, cela ne vas pas prendre un jour ou une semaine, je vais avancer à mon rythme. Bref je commence avec la première dés que j'ai finit, je la remet en ligne et l'article de présentation des fictions (donc celui ci) va être refait lui aussi, j'ai tout supprimé mais ne vous inquiétez pas, tout viendra petit à petit! Merci à vous pour votre compréhension, à tout bientôt! :D
 
Jess


Aimer à ne savoir que dire

Ch.1. Changement de camp Ch.2. Test d'entrée Ch.3. L'arrivée d'Hermione


C½ur fragile

Ch.1. Souvenirs douloureux Ch.2. Le grand saut Ch.3. Encore un!
Ch.4. L'allée des embrumes Ch.5. L'inconnu Ch.6. Nouvelle matière, nouveau professeur
Ch.7. Retrouvailles Ch.8. Premier cours de duel Ch.9. Soupçons et filature
Ch.10. La ronde Ch.11. Le pari Ch.12. Sur scène
Ch.13. Ivre Ch.14. Rapprochement Ch.15. Cachotteries
Ch.16. Altercation Ch.17. Comme des s½urs Ch.18. Noël au Square
Ch.19. Quand ça déborde... Ch.20. Les maux du c½ur Ch.21. Nuit magique au 12
Ch.22. Fin de vacances Ch.23. Retour à Poudlard Ch.24. C'était moins une !
Ch.25. Fin de soirée houleuse Ch.26. Le trio en crise Ch.27. Ombre au tableau
Ch.28. Dévoilée Ch.29. La solution Ch.30. Opération séduction
Ch.31. Vengeance Ch.32. Agression Ch.33. La colère d'Harry
Ch.34. Révélations Ch.35. Serpentard vs Gryffondor Ch.36. Le désarroi de Ginny
Ch.37. La fureur d'un Serpentard Ch.38. Les fantômes du passé Ch.39. Protéger à tout prix
Ch.40. Entraînement, ASPIC et bal Ch.41. Nostalgie et intrusion Ch.42. L'assaut de Poudlard
Ch.43. La magie de Merlin Ch.44. Douleur et désespoir Ch.45. L'espionne
Ch.46. Le jardin d'Eden (ou presque) Ch.47. Ma bonne étoile Epilogue.




























Les pouvoirs du temps, la saga des héritiers tome 1 (en cours de réorganisation)
Il est encore temps, la saga des héritier tome 2 (en cours de réorganisation)
Quand la lumière perce l'obscurité (en cours de réorganisation)
My dream is you (en cours de réorganisation)
Destins croisés (en cours de réorganisation)
L'aventure d'une vie, tome 1 (en cours de réorganisation)
L'aventure d'une vie, tome 2 nos amis, nos amours, nos emmerdes (en cours de réorganisation)
Quand le passé rattrape le présent, la saga des héritier tome 3 (en cours de réorganisation)
Un amour à taire (en cours de réorganisation)
Leave me a chance (en cours de réorganisation)
Love will be the key (en cours de réorganisation)

OS: idem en cours de réorganisation

Aimer à ne savoir que dire, Ch.1. Changement de camps 14/05/2007



Harry et Ron marchaient vers l'allée des embrumes, il faisait sombre, très sombre. Nous sommes fin juillet, Harry ayant 17 ans et étant majeur, avait quitté les Dursley et habitait a présent au 12 square Grimmaurd. Il faisait partie de l'ordre avec tout les autres et cohabitait ainsi avec les Weasley et les autres membres de l'ordre. Ils étaient tout deux en train de se balader, bien qu'avec le danger rodant, ils n'étaient pas en sécurité, mais il faisait tellement chaud ! Et puis, ils travaillaient comme des acharnés ! Ils étaient donc en train de se promener, lorsqu'ils entendirent des cris, provenant de l'allée des embrumes.


Cela attira leur attention, et ils sortirent leur baguette, et s'approchèrent vers la source
du bruit, aux aguets, ce qu'ils virent, les figea de stupeur !

« Non ! Je ne veux pas devenir comme vous ! Laissez moi tranquille ! » Disait une voix de garçon.

« Et tu vas faire quoi ? Rejoindre St Potter et toute sa bande peut être ? » Rétorqua une autre voix, moqueuse.

« Et pourquoi pas ? Je ne veux pas devenir mangemort, je vous hais tous... » Cracha le jeune homme. L'autre, fou de colère, leva sa baguette sur lui.

« Endoloris ! » cria-t-il.

Un cri perçant déchira la nuit. Harry et Ron n'en croyaient pas leurs yeux et leurs oreilles ! Drago Malefoy, était a terre a se tordre de douleur, il était en sang, cela faisait certainement un moment qu'il se faisait torturer, et il venait de dire qu'il voudrait rejoindre l'ordre et ne voulais pas devenir mangemort, cela était invraisemblable ! Les deux garçons se regardèrent et se comprirent en un regard. Ils bondirent derrière le mangemort en question.

« STUPEFIX ! » s'écrièrent-ils à l'unisson.

Le mangemort tomba raide comme un mort en arrière. Les deux garçons s'approchèrent du jeune Malefoy, il était en sang, des contusions partout, et après ce qu'il venait de dire, il fallait l'aider. Alors l'un pris un bras et l'autre le deuxième bras puis le passèrent sur leurs épaules, pour le relever et l'aider a marcher.

« Potter ? Drôle de rencontre » Fit Drago haletant, « Pourquoi tu m'aides ? » demanda-t-il.

« Parce que j'ai tout entendu » répondit Harry. Drago eu un faible sourire.

« Merci » remercia le blond.

« Shhhttt, économise tes forces, on est presque arrivés » fit Harry.

Lorsqu'ils passèrent la porte de Grimmaurd, avec Drago, en très mauvais état, Remus et Arthur, bondirent à la vue du jeune Malefoy.

« Mais vous avez perdu la tête ma parole ! » s'exclama Remus.

« Mais enfin les garçons, expliquez vous voyons ! » renchérit Arthur.

« Appelez Dumbledore ! Je vous expliquerait tout, dés que je l'aurais allongé » répondit Harry, en se dirigeant avec Ron, vers les escaliers. Ils mirent Drago dans leur chambre, et le soignèrent comme ils le pouvaient. Epuisé, et affaibli, Drago sombra dans le sommeil, et Harry et Ron, redescendirent. Lorsqu'ils arrivèrent en bas, tout le monde attendait, autour de la table, le moment des explications était venu.

« Alors ? » demanda Remus sans détour.

« Est ce que Dumbledore est prévenu ? » demanda Harry.

« Oui, est ce que vous allez enfin nous expliquer, pourquoi Drago Malefoy, fils de
mangemort, est dans une chambre au quartier général ? » s'impatienta Arthur.
Ainsi Harry expliqua avec Ron ce qu'il s'était passé. Dumbledore arriva 5 minutes plus tard et ils durent recommencer leur récit. Apres quelques minutes de silence, le professeur regarda Harry, par-dessus ses lunettes en demi lune.

« Et qu'est ce que tu as derrière la tête, Harry ? » Demanda-t-il calmement.

« Et bien, si nous avons bien entendu, je pense que l'on devrait lui faire boire du veritaserum et lui poser des questions » répondit le survivant.

Le professeur afficha un sourire satisfait.

« Excellente idée ! Tout le monde sera là pour y assister. » Fit le directeur, d'une mine réjouie.

« Sauf Hermione, elle ne vient que dans 3 semaines » fit remarquer Ron.

« Et bien vous la mettrez au courant lorsqu'elle sera là » répondit Dumbledore.

Aimer à ne savoir que dire, Ch.2. Test d'entrée 14/05/2007




Le lendemain, Drago se réveilla, avec un affreux mal de crâne ! Il descendit, et vit qu'une chaise était posée au milieu de la pièce avec d'autres chaises disposées devant.

« Bonjour Malefoy » Salua Harry en arrivant derrière lui.

« Salut Potter... Bon quand est ce que ça commence ? » Demanda Drago, qui apparemment, savait ce qui l'attendait.

« Quoi ? » Demanda Harry un peu surpris.

« Ecoute, même si tu as entendu ce que j'ai dit, ça ne suffit pas à convaincre, donc je me doute que vous allez me faire boire du veritaserum, alors quand est ce que ça commence ? » redemanda-t-il.

« Bien assis toi, je vais chercher tout le monde et je reviens » répondit Harry en soupirant.
Tout le monde s'installa y compris Drago, il bu la potion, et l'interrogatoire commença.

« Bien, est ce que tu étais sincère quand tu parlais à l'autre mangemort hier ? » Commença Harry. Drago avait tous ses esprits, mais il n'empêche qu'il répondait comme un robot aux questions qu'on lui posait.

« Oui »

« tu ne veux donc pas devenir mangemort ? »

« non »

« tu vas donc t'allier a nous pour combattre Voldemort ? »

« oui »

« et si on se fait attaquer tu restera a nos coté tu ne nous laissera pas pour retourner dans l'autre camp ? »

« non, je combattrais. »

« Est ce que tu sais ou se cache Voldemort ? »

« non »

« tu l'as déjà vu ? »

« une fois. »

« donc tu n'as pas de contact avec aucun autre mangemort ? »

« non »

« ce n'est pas un plan pour nous démasquer ? »

« absolument pas ! »

« bien je pense que tout le monde est convaincu, tu viens de réussir ton entrée ! Bienvenue dans l'ordre du phoenix ! La potion ne fera plus effet dans quelques minutes » lui annonça Harry.
Lorsque Drago reprit ses esprits, tout le monde lui souhaitais la bienvenue et lui serrait la main. Et lorsque ce fut au tour de Dumbledore de venir le féliciter, Drago perdit un peu ses moyens et ne savait plus ou regarder.

« Voyons Drago, regarde moi je te félicite, je savait que tu étais bon, je l'ai toujours su ! » s'exclama le directeur.

« Alors vous ne m'en voulez pas ? » demanda Drago très surpris.

« Et pourquoi je t'en voudrais ? » Sourit Dumbledore.

« Mais j'ai quand même failli vous tuer ! » s'exclama Drago complètement ahuri. Dumbledore sourit.

« Oui je sais, mais tu étais sous l'influence de l'imperium, ce n'était pas toi » dit-il.

Harry et Ron souriaient face à cette situation.

« Et puis tu vois je suis là, aller ne t'en fait pas, tu es avec nous maintenant, je te laisse visiter la maison » termina Dumbledore.

« Viens Malefoy, on va te faire visiter » lui dit Harry en l'entraînant. Et ils lui firent donc visiter.

Peu après le dîner, dans la chambre des garçons...

« Vous savez, après tout ce que je vous ai fait subir, je me demande comment vous faites pour ne pas me trucider sur place ! » disait Drago.

« Disons que ma famille et moi, on oublie, c'est du passé, avec les temps qui court, plus on a d'alliés, mieux c'est, alors les vieilles rancoeurs, on les mets de coté » fit Ron.

« Ecoute Malefoy, nous ne sommes pas encore amis, 6 ans d'insultes, ça ne s'efface pas comme ça ! mais si nous commencions d'abords par nous entendre tout les trois, ça serait un bon début, non ? » Demanda Harry.

«Je suis d'accords avec vous les gars ! » admit Drago. Et ils se serrèrent la main.

« Au fait, Hermione arrive d'ici trois petites semaines, je veux juste te prévenir qu'elle risque de ne pas être aussi accueillante que nous. Tu sais dans la bande, c'est elle qui a le plus souffert donc... » Grimaça Harry.

« Oui je comprends mais... » Commença Drago.

« On veux pas savoir, tu nous a fait tes excuses a nous et tu devras les faire a Hermione, seulement ce ne sera pas aussi... facile » le coupa Ron.

Aimer à ne savoir que dire, Ch.3. L'arrivée d'Hermione. 14/05/2007




Ainsi, Drago faisait partie intégrante de l'ordre, et devenait de plus ne plus pote avec Harry et Ron. Au fil des jours, ils étaient devenus amis, ils faisaient les missions ensemble, du Quidditch, et aussi un tas d'autre trucs, mais ils parlaient souvent d'un sujet de mec : les filles !

« Allons Harry... pourquoi tu vas pas lui parler ? » s'exclamait Drago, un soir qu'ils étaient tout les trois dans leur chambre « t'en meurs d'envie, et elle est malheureuse » persista-t-il.

« Je sais » soupira Harry « mais je ne veux pas mettre sa vie en danger ! Voldemort serait prêt à tout pour m'atteindre et me détruire, et vous le savez aussi bien que mois ! Alors c'est non ! » Fit Harry, borné.

« Laisse Drago, ça fait depuis le début des vacances, que je me tue à lui expliquer, mais il ne veux rien entendre ! J'ai finit par abandonner » fit Ron dépité. « Mais dis donc, et toi ? C'est vrai que tu as mis la plupart des filles de l'école dans ton lit ? » Demanda Ron, curieux, et en même temps, pour détourner la discussion, qui devenait embarrassante pour Harry, celui-ci l'en remercia intérieurement. Drago rougit.

« Ouai... c'est vrai. Mais j'en suis pas très fier tu sais » répondit Drago.

« Mais dans tout ça, y'a bien une fille qui doit faire battre ton c½ur non ? » demanda Harry en lui donnant une tape amicale sur l'épaule. Drago rougit encore plus.

« Oui, en effet, il y en a une, mais c'est perdu d'avance, et je n'ai pas très envie d'en parler » répondit Drago. De nouveau, Ron dévia le sujet de conversation, pour dissiper le malaise de
Drago, et ils parlèrent Quidditch, tout le restant de la soirée et se couchèrent assez tard d'ailleurs.

Cette nui là, était précisément la nuit où Hermione débarquait. Son arrivée était attendue de Molly Weasley, qui commençait à s'impatienter devant la cheminée. Hermione apparut enfin dans l'âtre, avec sa valise à la main, qui se volatilisât aussitôt qu'elle sortit de la cheminée.

« Hermione ! Enfin ! Quel plaisir ! Tu as fais bon voyage ? Tu as faim ? Comment vas-tu ? »
Demanda Molly, en serrant la jeune fille dans ses bras. Hermione sourit.

« Bonsoir mme Weasley, je vais très bien, j'ai fais bon voyage, et je suis désolée, mais je n'ai pas très faim, veuillez m'excuser, mais je suis exténuée, je monte me coucher, on se verra demain » s'excusa poliment la jeune fille.

« Très bien, bonne nuit » fit Molly.

« Bonne nuit mme Weasley » répondit Hermione.

Il ne lui fallut pas de berceuse pour l'endormir, tellement elle était fatiguée.

Le lendemain matin, lorsqu'elle se leva, Hermione se dirigea tout naturellement vers la salle de bain, pour y prendre sa douche. Cela lui fit le plus grand bien, et elle se sentait bien réveillée. Elle sortit de la cabine de douche, et s'enroula dans une serviette, c'est à ce moment là, que la porte s'ouvrit, laissant apparaître un Drago encore endormit, les cheveux en bataille, torse nu, et baillant à s'en décrocher la mâchoire ! Il n'avait pas fait attention, qu'il y'avait quelqu'un. Hermione se retourna vivement.

« EXPELIARMUS ! » hurla-t-elle. Drago, trop surpris pour réagir, fut projeté dans le couloir, atterrissant lourdement contre le mur. Hermione sortit furieuse, ne faisant pas attention, pointant sa baguette sur le jeune homme, qui saisissait à peine ce qui lui arrivait.

« Qu'est ce que tu fous ici la fouine ? » cracha-t-elle.

« Bonjour à toi aussi Granger ! » ironisa Drago en se redressant, se tenant l'arrière de la tête, mais il ne put pas se lever, qu'il sentit une baguette pointée contre sa joue, Hermione était en colère, et le faisais bien ressentir.

« NON ! » hurlèrent Harry et Ron à l'unisson, en arrivant dans les escaliers. Alertés par le brouhaha, ils étaient montés voir ce qu'il se passait.

« Hermione... laisse le, il est de notre coté » haleta Harry.

« Dis moi, Harry, tu m'avais dit qu'elle me réservais pas un accueil des plus chaleureux, mais je ne m'attendais pas à ça ! » sourit Drago.

« Mais enfin, c'est quoi ce délire ?! Et depuis quand la fouine t'appelle 'Harry', Harry ? »
S'exclama Hermione en regardant son meilleur ami, qui d'ailleurs, semblait mal à l'aise, et rougissait à vue d'½il.

« Depuis qu'on est amis » répondit Harry.

« QUOI ? » s'égosilla-t-elle. Harry rougissait tellement, qu'on aurait pu confondre ses joues avec les cheveux Weasley ! Car en effet, Hermione, était en ce moment, dans le couloir, entourée d'une serviette de bain, cachant à peine ses formes, et ne semblait pas s'en rendre compte.

« Euh... Ron et moi, on vas tout t'expliquer ok ? Mais avant... il vaudrais peut être mieux que... enfin que tu t'habille quoi » bredouilla Harry. Hermione baissa alors les yeux sur elle-même, et devint écarlate, se ruant presque dans la salle de bain.

« Alors ? Je vous écoute ? » Dit-elle. Elle était habillée, dans la cuisine, avec Ron et Harry, elle se tenait les mains sur les hanches, signe qu'elle était inévitablement furieuse !

« Bon, c'est pas évident, alors assis toi, et écoute » lui conseilla Harry. Hermione soupira fortement, mais s'exécuta, et écouta avec attention le récit de ses deux meilleurs amis.

« Mouai... tout ça ne me dis rien qui vaille... moi en tout cas, je ne lui fais pas confiance ! » décréta-t-elle.

« Hermione ! Il est passé sous veritaserum » s'exaspéra Ron devant un tel entêtement.

« Oui je sais Ronald ! » siffla-t-elle « il n'empêche, que vous ne pouvez pas me demander d'oublier 6 ans d'insultes et de souffrances, sur un simple claquement de doigt ! Si vous avez décidez de lui pardonner, libre à vous, mais moi ça sera plus compliqué que ça ! » Dit-elle. Sur ces paroles, elle tourna les talons, et quitta la cuisine, pour monter voir Ginny.
En chemin, elle croisa Drago qui descendait justement, elle lui lançât un regard noir, il l'ignorât, et elle monta, tandis que lui entrait dans la cuisine.

« Verdict ? » grimaça Drago en entrant.

« Pas bon du tout ! Tu vas devoir faire tes preuves, j'en ai bien peur » répondit Harry.

« Je n'ai aucunes preuves à faire à cette miss-je-sais-tout ! » rétorqua-t-il.

« Hum... dois je te rappeler de qui tu parles ? » fit remarquer Ron.

« Désolé... je ne voulais pas dire ça, simplement, je ne veux pas me rabaisser, si elle ne veut pas croire que j'ai changé, tant pis pour moi et tant mieux pour elle ! Je lui ferais bien entendu des excuses, mais seulement lorsqu'elle sera prête à les entendre ! Je n'ai rien à lui prouver à 'elle' » termina Drago.

« Laisse lui du temps, tu verras, elle s'y fera » lui dit Harry.

« Oui, peut être, si tu le dis... » Répondit Drago.

Aimer à ne savoir que dire, Ch.4. L'annonce de Dumbledore. 14/05/2007


Dans la chambre de Ginny, Hermione parlait avec animation, et grands gestes.

« Comment ont-ils pu se laisser berner par ce... ce... cette fouine ?! » pesta-t-elle.

« Tu sais Mione, il a changé crois moi. En fait, il est très gentil finalement » répondit Ginny.
Hermione ouvrit de grands yeux.

« Quoi ? Oh mon dieu ! Il t'as contaminée, toi aussi » s'exclama-t-elle consternée. Ginny rit.

« Allons, ne dis pas de bêtises, tu dois tout de même admettre, qu'étant passé sous veritaserum, il lui était impossible de mentir » lui fit remarquer la rouquine. Hermione s'assit en soupirant.

« Je voudrais tant que tu n'ai pas raison, mais oui, c'est moi qui ai tort, et je dois l'admettre. Mais il a intérêt à garder ses distances avec moi ! On est pas amis » continua-t-elle bornée.

« Et puis tu sais, il a quand même fait des excuses publiques, devant tout le monde, et en particulier à ma famille et il était vraiment sincère, tu peux me croire » persista Ginny.

« Oui, bon, ça va, on verra si il en sera de même pour moi ! Aller, assez, j'arrête de geindre et de me plaindre... toi ? » Questionna la jolie brune.

« Moi ? Quoi moi ? » Rétorqua Ginny.

« Et bien ! Avec Harry ! » S'exclama Hermione.

« Oh... » Fit Ginny en baissant la tête, perdant un peu de sa gaieté. « Et bien il m'évite » répondit-elle. Hermione se mordit la lèvre.

« Aller ma belle... te laisse pas abattre, tout finira par s'arranger tu verras » lui dit doucement Hermione. Ginny versa quelques larmes.

« Oui, c'est ce que tout le monde dit, mais rien ne s'arrange, il ne m'aime plus j'en suis certaine » murmura-t-elle.

« Mais non voyons, tu dis des bêtises » affirma Hermione convaincue.

« Ah oui ? Alors pourquoi il me regarde plus ? Hein ? Pourquoi il m'a laissé tomber l'année dernière ? Personne ne peut me l'expliquer ça » pesta Ginny en essuyant rageusement ses larmes.

« C'était pour te protéger Gin', il reviendra vers toi, ne t'en fais pas, laisse lui du temps... » La consola Hermione.

« J'en ai assez d'attendre Hermione, de toute façon, ce n'est qu'un crétin ! » fit énergiquement Ginny.

« Oh mais tu sais, tout les garçons c'est comme ça ! » affirma Hermione a moitié hilare, « Et on dit que les filles sont compliquées » continua-t-elle en roulant des yeux. Ginny éclata de rire à cette remarque. Etant la seule jeune fille de son âge, l'arrivée d'Hermione lui faisait le plus grand bien, car mis à part sa mère, Ginny n'avait aucune autre présence féminine à Grimmaurd, et cela commençait à lui peser. Elle s'était sentie si seule ces deux dernières semaines... Harry avait rompu avec elle, l'an dernier, car il craignait pour sa vie, mais elle avait été contrainte de vivre les vacances avec lui, et ça, elle avait du mal à le supporter. Vivre dans la même maison que lui, sans pouvoir l'embrasser, le serrer dans ses bras, elle n'en pouvait plus. Elle étreignit son amie.

« Merci » remercia Ginny.

« De rien ma belle, c'est normal » sourit Hermione.

« Mione ! Le professeur Dumbledore est là, il veut te voir » fit la voix de Ron à travers la porte.

« Merci Ron, je descend tout de suite » répondit Hermione.

Elle descendit donc, et lorsqu'elle arriva au bas des marches, elle vit Dumbledore, assis en bout de table, et à son grand regret, Drago, assis juste à coté. Elle prit place face à son ennemi.

« Bien... » Commença Dumbledore, « Miss Granger, Mr Malefoy, j'ai quelque chose à vous dire... j'ai l'honneur de vous apprendre, que vous avez été élu, tout les deux préfets en chefs ! » Annonça le directeur.

« Mais c'est génial ! » s'exclama Hermione tout sourire.

« n'est ce pas ? » sourit Dumbledore « aussi, en tant que préfets en chefs, vous devrez distribuer les horaires de cours, préparer les bals, vous organiser pour vos rondes du soir et bien entendu, vous partagerez votre appartement... » Avait commencé Dumbledore.

« QUOI ??!! » s'exclamèrent-ils ensemble.

« ... et le compartiment pendant le voyage de Poudlard » termina le directeur, comme si il n'avait pas été interrompu, « sur ce, jeunes gens, je vous laisse. Bonne après midi les enfants » fit-il en se levant. Nos deux protagonistes, se regardaient, le regard dur et froid.
Un silence s'était installé, un silence très orageux. Ce fut Drago qui le brisa.

« Oh je t'en prie Granger ! Arrête de me regarder comme ça, ça ne m'enchante pas plus que toi tu sais ! » S'emporta-t-il.

« Je te regarde comme je veux Malefoy, et ne m'adresse pas la parole ! Je vais déjà devoir te supporter pendant tout l'été, mais en plus, toute l'année, alors ce n'est pas le moment de me chercher ! » Siffla-t-elle.

« Sinon quoi ? » se moqua-t-il, la voix pleine de défi.

« Sinon, tu risquerais de le regretter amèrement » répondit-elle sèchement.

« Tu me fais pas peur Granger ! » dit-il en serrant les dents, tout en se levant de sa chaise.

« Parce que tu crois que tu me fais peur toi ? » s'emporta-t-elle en se levant à son tour.
Toute la maison fut alertée par la dispute, et ils accoururent, souriant au spectacle qui s'offrait à eux. Hermione et Drago se sentirent observés, et s'arrêtèrent de crier, pour tourner leurs têtes en même temps, vers toutes ces têtes, qui les regardaient, amusées.
Mais Hermione ne se démonta pas, et devant l'hilarité de ses deux imbéciles de meilleurs amis, elle se renfrogna.

« Allez y ! Moquez vous ! » Pesta-t-elle, tout en avançant vers l'escaliers pour monter à sa chambre, Drago sur ses pas.

« L'amour commence toujours par une dispute, c'est bien connu » s'exclama Harry hypocrite.

« N'IMPORTE QUOI !! JE N'AIMERAIS JAMAIS MALEFOY !! PLUTOT MOURIR !!! » S'exclama-t-elle en colère. Et elle monta quatre à quatre les escaliers, suivit de Drago, qui allait lui aussi dans sa chambre, et tout le monde sursauta, lorsqu'ils entendirent les deux portes respectives, se claquer en même temps !

« Et bien... j'ai l'impression qu'avec nos deux préfets en chefs, ça risque de ne pas être triste ! » sourit Harry.



et voila... c'est tout pour aujourd'hui... dites moi ce que vous en pensez, laissez un tout ti com...^^